L’écoute de la musique rythmée


Bouger en rythme peut sembler facile et évident. En fait, le rythme implique de nombreuses fonctions cognitives complexes comme la synchronisation ou la coordination. Une bonne perception du rythme est déterminante tant pour notre raisonnement que pour nos mouvements. SOUNDSORY® a été spécialement conçu pour mettre en valeur le rythme de la musique.

Une musique rythmée qui pousse votre cerveau à penser que vous bougez

Respirer, parler, marcher, lire et même dormir, toute notre vie est conditionnée par des effets rythmiques. Quand nous marchons par exemple, le rythme en 2 temps est lent et régulier. S’il en est de même pour les animaux, la perception consciente du rythme est spécifique à l’être humain. Frapper dans ses mains au rythme d’une musique semble simple mais, en réalité, c’est une fonction cognitive très complexe.

Que ce soit en dansant ou en tapant du pied, nous expérimentons tous comment la musique peut nous inciter au mouvement. En fait nous ressentons les sons comme une expérience de mouvement, la musique donne envie de danser et nous invite à bouger notre corps. C’est parce que la fonction auditive (l’organe sensoriel qui capte les sons) et la fonction vestibulaire (l’organe moteur qui capte les mouvements) de l’oreille sont interconnectées que la musique peut avoir un impact sur la posture, l’équilibre et la coordination. Elle peut déclencher un sens du rythme qui nous donne envie de bouger. En d’autres termes, le rythme musical implique à la fois le système vestibulaire et le système auditif et stimule ainsi notre cerveau.

Les différents rythmes agencés dans le casque SOUNDSORY® sont très particuliers. Ils sont à la fois faciles à appréhender pour le cerveau tout en étant stimulants et évolutifs pour bien permettre de développer et maintenir son attention.

Toutes les musiques ont été créées pour répondre aux critères suivants :

  • La musique a été conçue pour mettre l’accent sur des rythmes similaires aux mouvements de notre corps, comme des marches par exemple. Le corps entier est donc engagé de manière inconsciente.
  • La durée de chaque morceau est calculée pour permettre au cerveau d’intégrer son rythme sans pour autant créer une habitude.
  • Pour chaque jour, la musique est organisée avec différents tempos afin de bien stimuler le cerveau et de favoriser la plasticité.